06.63.09.16.79

Home » actualité » Stratégie : vos projets sont un facteur risques pour votre réputation #33
Featured Video Play Icon

Stratégie : vos projets sont un facteur risques pour votre réputation #33

Stratégie : vos projets sont un facteur risques pour votre réputation #33

Stratégie : vos projets sont un facteur risques pour votre réputation #33

Stratégie : vos projets sont un facteur risques pour votre réputation #33 ? Vos projets d’organisations, d’ingénieries et clients constituent des risques. Ils interagissent de façon immédiate et future avec votre image de société.

Il faut partir d’une conviction, « un bon projet est un projet qui se finit ».

Les projets doivent augmenter ou pérenniser votre chiffre d’affaires dans une approche qualitative et quantitative. Sous-estimées, les causes à effet d’un projet non abouti donnent de nombreuses indications sur votre société en termes de communication, de valeurs et de notoriété.

L’image transmise aux investisseurs, actionnaires, clients, prospects, utilisateurs, salariés constitue un enjeu crucial de votre identité.

Lorsque vous affichez une image d’entreprise à caractère « humaine », mais qu’un talent s’aperçoit de la supercherie au bout de vingt secondes, cela ressemble à l’effet d’un boomerang qui vous revient sans prévenir. Ça fait mal…

71% des projets ne vont pas aux termes.

Rien n’est pire qu’un projet en auto-gestion qui se perd dans les rouages. Des procédures et des processus sans communication inter-services, des objectifs, des résultats cohérents sont voués à l’échec. Le tout doit répondre à une lettre de mission et un cahier des charges réaliste (faisable atteignable et réalisable), en relation avec vos décisions.

Les outils de communication possèdent leurs rôles dans l’effet boule de neige. Laisser filer vos projets peut se répercuter sur l’espace médiatique. Ainsi votre entreprise passe en boucle sur plusieurs chaînes, devant des millions de téléspectateurs qui découvrent par exemple que 320 millions d’euros d’argent public sont partis en fumée pour un projet de logiciel de santé abandonné au sein du même ministère, alors qu’il devait coûter 80 millions d’euros abouti. Votre image se retrouve sur l’espace public au centre des interrogations.

Les retombées apparaissent alors très dommageables pour l’ensemble de la structure surtout quand elle très exposée. Votre image se forge sur le long terme mais elle peut voler en éclat, en une fraction de seconde.

Retour d’expérience de Monsieur Baily, associé au sein de l’agence de communication Vupar.

« Les entreprises qui n’évolueront pas dans leurs pratiques projets sont condamnées… »

Les services organisation des entreprises ne sont pas encore équipés d’outils orientés clients et résultats, alors que les outils de processus sont dirigés vers la production en sur exploitation.

La gestion de l‘information, véhiculée seulement par des outils, des procédures et par le système d’informations représente une erreur. En effet, les humains, la communication interne et externe apparaissent comme la face cachée de cette gestion de l’information et doivent se montrer comme le moteur de votre programme. Ils ont le pouvoir de faire évoluer la criticité du projet.
La vérité n’est pas que chez le client ou l’agence. Elle doit se trouver dans l’union des compétences des deux acteurs, mais aussi auprès de partenaires, les fournisseurs et les utilisateurs.
La constitution des équipes accomplies comportant des sensibilités différentes donne un sens au sein de vos projets.

Les entreprises qui n’évolueront pas dans leurs pratiques projets sont condamnées et elles auront des difficultés prononcées à recruter leurs talents. L’alignement des valeurs, de l’éthique et de la réputation doit se réaliser au service de la réussite de vos projets.
La communication lors d’un incident important ne doit pas se résumer à l’envoi d’un mail à destination de 10 personnes pour se décharger d’un problème. Il faut l’assumer, réunir et échanger avec les différents interlocuteurs pour apporter des solutions.
Le manque de concertation amène les décideurs à prendre des décisions sur des croyances, ce qui met en risque le bon déroulement des projets.

« Il faut toujours prendre le maximum de risques avec le maximum de précautions. » Rudyard Kipling

Votre projet doit être le reflet à la fois de son dirigeant, mais aussi de sa capacité à investir et mener des programmes, afin d’optimiser le développement de son entreprise.

Global Transversal Consulting intervient auprès de projet transversaux opérationnels et complexes, autour d’une approche 360 sur des résultats faisables, atteignables et réalisables. Nous proposons nos services dans la direction de projet.

Stéphane Congnet
06 63 09 16 79

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 + = 78

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.